Explosions

Publié le par traque traces

une-fiction-copie-1.jpeg

 

Un personnage ne sait pas rester seul. Il a suffit que soit posée cette question, raconter quelque chose qui arrive au personnage, pour qu'avec une très grande force multiplicatrice, les 21 personnages de départ (16 en lice en fait ce jour là) en générent 70 de plus. Une explosion de nouveaux êtres fictifs, reliés aux premiers en étoile, par des liens différents  : famille, amis, personnes simplement croisées, aimées ou affrontées.

Ils étaient 21, ils sont désormais 90. Enfin, pas tout à fait, car 4 sont déjà morts, et peut-être bientôt cinq car on déplore un blessé grave dans un accident de la route, le diagnostic vital est réservé. Les autres morts en revanche sont tout à fait morts, par homicide d'ailleurs. Quatre morts sur un petit village fictif de 90 personnes, c'est beaucoup, beaucoup plus que les statistiques réelles les plus affolantes sur la délinquance. Les personnages principaux sont soit témoins, soit victimes (à peine savait elle qu'elle était mariée que cette pauvre femme se retrouve déjà veuve), soit même meurtrier : tel habitant fexcédé tirant sur deux jeunes pour préserver l'intégrité de sa chère voiture. On dénombre aussi de nombreux autres actes délictueux, cambriolages, violences diverses, mais aussi émeutes et incivilités : bousculades dans le bus, tapage nocturne, indélicatesses entre époux, etc... Une explosion de violence aussi, donc, déclenchée, sans doute, par le détonateur de la fiction...

Le coeur aussi explose : quatre histoires d'amour au compteur à ce jour, dont une lune de miel entre deux époux, une belle inconnue croisée à un arrêt de bus, et un bel inconnu rentrant dans l'immeuble d'en face.

Et le quotidien alors? Seul le quotidien n'explose pas, il coule doucement, on se souvient des jours d'avant, on joue au foot avec ses enfants, on fait des cadeaux à ses amis. C'est difficile sans doute, d'avoir l'impression que quelque chose arrive, au quotidien. Et pourtant, tout événement, aussi infime soit-il, peut-être tracé, peut-être écrit.

Commenter cet article